SeulsSontLesIndomptes

De ZetaWiki
Aller à : navigation, rechercher

‘Seuls sont les indomptés’ !

Ce titre ne vous dit sûrement pas grand chose, et je viens de redécouvrir ce superbe film.

Tourné en 1962 par David Miller, produit, réalisé par, et avec Kirk DOUGLAS, le tout en noir et blanc très contrasté dans des décors naturels grandioses, qui font presque de chaque image de ce film des œuvres d’art à par entière.

Il s’agit donc d’un western…, si, si, mais d’un western moderne !

…moderne de par son traitement… On s’en rend compte dès les premières minutes dufilm, dans la relation particulière de ce cow-boy joué par Kirk Douglas avec sa jument Whisky, au caractère trempée. Dans les westerns ‘classiques’, le cheval n’est souvent qu’un vulgaire ‘outil’ pour ce déplacer. Hors ce film nous montre une relation au ‘quotidien’ avec un cheval, que tout cavalier connaît, sauf que normalement ces moments de préparations et d’échanges avec le cheval n’apparaissent pas dans les westerns, surtout en 1962,…l’âge d’or des westerns !

Dès le début, on sent une véritable proximité du cow-boy avec sa jument, une véritable complicité ! …Avez-vous déjà vu dans un western un cow-boy décorer la muserolle de son cheval avec des fleurs ? …Whisky est véritablement, et volontairement le deuxième héros du film !

L’histoire même de ce film est assez banale…, une histoire de forte camaraderie et de la fin de tout une époque, les cow-boys, condamnés par l’avancé inexorable du modernisme en marche. Mais aussi de l’émiettement de toutes ces libertés qui ont fait l’Amérique, celles des pionniers, tel les cow-boys, en train de disparaîtrent à toute vitesse à grand coup de barrières, clôtures, autoroutes et nouvelles règles divers et variées de la ‘pseudo’ société moderne.

C’est là que ce Western se montre moderne !…Un véritable plaidoyer pour la Liberté…, terriblement contemporain et d’actualité dans notre société où l’on se sent piégé de toute part…

Mais là où ce film nous intéresse, c’est véritablement dans le traitement de la relation du cow-boy avec sa jument lors de leur fuite. A plusieurs reprises, dans un western classique, et devant des barrières naturelles infranchissables, le cow-boy aurait tout bonnement abandonné son cheval pour multiplié les chances de s’en sortir. Hors là… !

Ce cow-boy, loyal et très attaché à sa jument ne se résout pas à l’abandonner au triste sort dans laquelle il l’a embarqué. Jusqu’au bout, il fera tout pour s’en sortir ‘ensemble’, donnant lieux à des images incroyables et tournées dans des conditions bel et bien réelles…, où à plusieurs reprises on pense réellement que le cheval va basculer et mourir…, mais pour de vrai !!! …les caméras ‘crash box’ ont dues prendre chères d’ailleurs !

Et cette réplique du cow-boy a sa jument Whisky au caractère trempée ! « Faut-il que tu sois plus attachante qu’une femme !!! »

Voilà, j’espère avoir donné aux amoureux des chevaux l’envie de voir se film, re-diffusé sur ARTE dans la nuit du Jeudi 29 au vendredi 30 décembre 2016 à 01h50.

…Pour moi, la version très américaine de ‘Milady’, de Paul Morand, avec l’excellent Jacques Dufilho ! …dans la relation amoureuse et sincère d’un homme à sa jument, de véritables plaidoyers de la liberté d’aimer !

Seul sont les indomptés1.jpeg
Seul sont les indomptés 3.jpg
Seul sont les indomptés 2.jpg
Seuls sont les indomptes6.jpg
Seuls sont les indomptes7.jpg
Seuls sont les indomptes8.jpg
Seul sont les indomptés-.jpg