Khomeini (imam)

De ZetaWiki.

Aller à : Navigation, rechercher
L'imam Khomeini jeune

Rouhollah Mousavi Khomeini, en persan : آیت الله روح الله موسوي خمینی), aussi transcrit Khomeiny ou Khomeyni (17 mai 1902, Khomein - 3 juin 1989, Téhéran) était un dignitaire religieux chiite possédant les titres d'ayatollah et de seyyed, un homme politique iranien et le guide spirituel de la révolution islamique de 1979 qui renverse le shah d'Iran Mohammad Reza Pahlavi.

Il était également considéré comme Marja par de nombreux chiites après la mort de l'ayatollah Borudjerdi. Il installe en Iran une théocratie chiite qu'il gouverne depuis son établissement jusqu'à sa mort en 1989, période où il occupe le poste de Guide de la révolution.

Sommaire

Position de Khomeini sur la zoophilie

Les prises de positions de l'imam Khomeini sur la zoophilie ont largement alimenté la chronique. Selon ceux qui les évoquent, la mention de ces prises de positions sert soit à discréditer l'homme, le chiisme ou plus généralement à discréditer l'islam.

Elles montrent en tous cas que la condamnation religieuse de la zoophilie ne va pas nécessairement de soi, même pour des théologiens importants de l'islam. Toutefois les préceptes avancés par Khomeini sont particulièrement violents à l'égard des animaux. S'il ne condamne pas l'acte sexuel avec des animaux en tant que tel, il prescrit leur mise à mort après l'acte.

Il semble que cela soit la question de la pureté qui retienne son attention. Dès lors qu'un animal a fait l'objet d'un rapport sexuel avec un homme, il devient impur et pour éviter que cet animal soit consommé il faut selon lui le faire disparaître. Toutefois dans un des passages consacrés à cette question, alors qu'il proscrit la vente de la viande dans le village, il tolère sa vente dans un village voisin... On perd alors quelque peu le fil théologique de ce raisonnement. Compte-tenu de l'obscurantisme qui caractérise Khomeini, s'agit-il ici pour lui d'éviter une grossesse non désirée aux femmes du village et d'éventuelles consanguinités ?

Il serait donc relativement hasardeux de s'appuyer sur les positions de Khomeini pour dénoncer la condamnation morale et religieuse dont fait l'objet la zoophilie. Tout au plus peut-on y voir la marque d'une obsession sexuelle perverse chez un homme dont la pensée se caractérise par son obscurantisme réactionnaire et un rigorisme religieux et moral particulièrement criminel.

Extraits

(Du livre de Khomeini, Tahrirolvasyleh, quatrième volume, Orme Darol, Gom, Iran, 1990)

"L'homme peut avoir des rapports sexuels avec des animaux tel que les moutons, vaches, chameaux et ainsi de suite. Cependant il doit égorger l'animal après qu'il a eu son orgasme. Il ne doit pas vendre la viande aux gens de son village, cependant la vente de cette viande à un autre village proche est acceptable."


(Le petit livre vert, Proverbes d'Ayatollah Khomeini, Politique, Phylosophica, Social et Religieux, page 47)

"Si on a commis un acte de sodomie avec une vache, une brebis, ou un chameau, leurs urines et leurs excréments deviennent impurs, et même leur lait ne peut plus être consommé. Cet animal doit être tué le plus vite possible et brûlé."

Sources

  • Khomeini, Tahrirolvasyleh, quatrième volume, Orme Darol, Gom, Iran, 1990.
  • Le petit livre vert, Proverbes d'Ayatollah Khomeini, Politique, Phylosophica, Social et Religieux, page 47.

Notes


voir également

--Chiron 20 août 2009 à 13:20 (CEST)

Outils personnels
MENU